Effectuer une recherche sur le site

Programme RE-SOURCES : Agir pour l'eau potable en Nouvelle-Aquitaine

Contexte

Coordination d’un programme régional, pour un enjeu fondamental : Assurer durablement la production d’eau potable pour les habitants de Nouvelle-Aquitaine.

La Nouvelle-Aquitaine compte 74 000 km de cours d’eau, de nombreux lacs, zones humides, réserves souterraines. Mais comme sur l’ensemble de la France et de la planète, face à l’augmentation des pressions sur l’eau et à l’altération des milieux, l’eau peut manquer, alors même que ce sont 1,5 milliard de m3 d’eau qui ont été prélevés en 2015 en Nouvelle-Aquitaine ou voir sa qualité dégradée ; 2/3 des masses d’eaux superficielles néo-aquitaines sont considérées comme dégradées, 1/3 des masses d’eau souterraines sont en mauvais état chimique.

Les pressions sur ces ressources seront accentuées par les impacts du changement climatique et la Nouvelle-Aquitaine sera également concernée : diminution potentielle de la recharge des nappes de l’ordre de 30% à 50%, une baisse de 20% à 30% des débits moyens à l’horizon 2030 ou encore une réduction de l’enneigement…

Tous les secteurs d’activité et tous les acteurs sont concernés par la gestion et la préservation de ce bien public : industriels, agriculteurs, citoyens et consommateurs, collectivités locales, services de l’Etat, acteurs de la recherche & développement, acteurs de la formation et de la sensibilisation.

Dans la continuité de sa volonté de préservation de la ressource en eau, la Région Nouvelle-Aquitaine a étendu le programme Re-Sources à l’ensemble de son territoire. Il s’agit d’une démarche multi-partenariale de préservation de la ressource en eau destinée à l'alimentation en eau potable de la Nouvelle-Aquitaine.

Le programme Re-Sources répond aux problématiques de pollution par les nitrates et les pesticides et à l’enjeu de sécurisation de l’alimentation en eau potable. L’objectif est d’accompagner et de favoriser le changement des pratiques et des systèmes de production à l’origine des pollutions sur les bassins d’alimentation de captages prioritaires. La majorité des actions est orientée vers le monde agricole. Ainsi, des actions de sensibilisation, d’éducation, d’information et de formation des acteurs locaux sur la qualité de la ressource en eau sont déclinées dans les programmes d’actions : journées techniques, expérimentations, groupes d’échanges, accompagnement technique individuel.

Description/objectifs

Favoriser la mise en œuvre des démarches et actions pour protéger les captages prioritaires par rapport aux pollutions diffuses.

Dynamique réseau et cohérence. Se déclinant localement, Re-Sources est centré sur une mobilisation collective d’acteurs, favorise les échanges et les synergies.

Avec des objectifs ambitieux :

  • Reconquérir la qualité de la ressource pour une eau « naturellement » potable
  • Changer les pratiques et promouvoir des systèmes durables
  • Impliquer l’ensemble des acteurs du bassin d’alimentation de captage

Et des actions concrètes et réalistes :

  • Sensibiliser tous les publics
  • Former aux bonnes pratiques
  • Accompagner techniquement et financièrement les changements de systèmes

Résultats attendus ou observés

Le programme Re-Sources a pour objectif de reconquérir et préserver durablement la qualité de l’eau destinée à l’alimentation en eau potable des habitants de Nouvelle-Aquitaine. L’enjeu est de sécuriser la production d’eau potable.

Facteurs de réussite

  • Approche territoriale
  • Animation du territoire
  • Dialogue territorial

Rattachement du projet à un plan/programme

PRSE
Projet
Populations "cibles"
  • 67 captages prioritaires engagés dans Re-Sources soit 76 Millions de m3 d’eau produits
  • 42 bassins d’alimentation de captages qui représentent 5 841 km²
  • 25 collectivités productrices d'eau potable
  • 589 communes concernées soit 1 200 000 habitants alimentés
  • 383 000 hectares de surface agricole utile
  • 7850 exploitations agricoles concernées
Dispositif d'évaluation de l'action ou projet
Oui
Temps de mise en oeuvre
plus de 1 an
Année de mise en oeuvre
2015
Modalités et le cas échéant, les résultats de l'évaluation de l'action

Définition de questions évaluatives et d’indicateurs

Montage
Gouvernance

Re-Sources est coordonné au travers de la Cellule de coordination régionale. Elle travaille en étroite relation avec la DREAL, la DRAAF, l’ARS, les Agences de l’Eau… Ce programme est mis en œuvre localement par les producteurs d’eau potable sur leurs bassins d’alimentation. Aussi, une quarantaine d’animateurs locaux assure la proximité avec les acteurs du territoire et les opérateurs agricoles.

Partenaires associatifs
FRAB NA, FR CIVAM
Partenaire(s) public(s)
Etat, DDT, DRAAF, DREAL, Agence Régionale de Santé (ARS), Départements (Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres et Vienne)
Autre(s) partenaire(s)
Coop de France, Négoce Agricole Centre-Atlantique, Chambre Régionale d’Agriculture, Chambre d’Agriculture départementales (Vienne, Charentes, Charente-Maritime, Deux-Sèvres)
Appel à partenaires

Recherche de partenaire(s) opérationnel(s) ou technique(s) dans l'un des champs suivants :

  • Agriculture (rurale, urbaine),
  • Risques émergents (perturbateurs endocriniens, nanomatériaux, vecteurs...)
Partenaire(s) financier(s)
Les Agences de l’eau Adour-Garonne et Loire-Bretagne / Région Nouvelle-Aquitaine / Collectivités en charge de l’eau potable