Démultiplier les actions concrètes menées dans les territoires

Le quatrième Plan National Santé Environnement, « Mon environnement, ma santé » (2020-2024)

La santé environnementale comprend les aspects de la santé humaine, y compris la qualité de la vie, qui sont déterminés par les facteurs physiques, chimiques, biologiques, sociaux, psychosociaux et esthétiques de notre environnement. Elle concerne également la politique et les pratiques de gestion, de résorption, de contrôle et de prévention des facteurs environnementaux susceptibles d’affecter la santé des générations actuelles et futures.

(Organisation mondiale de la Santé, Helsinki 1994).

23 % des décès dans le monde et 25 % des pathologies chroniques sont imputables à des facteurs environnementaux, selon l’OMS.

Les travaux du 4e Plan national santé environnement (PNSE4, 2020-2024), copiloté par les ministères de la Transition écologique et de la Santé et intitulé « Mon environnement, ma santé », ont été lancés lors des Rencontres nationales santé environnement de Bordeaux, les 14 et 15 janvier 2019.

Les ministres en charge de l'écologie et de la santé ont souhaité donner un nouvel élan à ce quatrième plan, notamment dans les territoires.

4 axes structurent le PNSE4

Ses orientations prioritaires se déclinent en quatre axes :

  • Mieux connaître les expositions et les effets de l’environnement sur la santé des populations (« exposome »)
  • Informer, communiquer et former les professionnels et les citoyens
  • Réduire les expositions environnementales affectant notre santé
  • Démultiplier les actions concrètes menées dans les territoires

Le présent site territoire-environnement-santé.fr porte sur l'axe 4 :

Par leurs compétences très larges, en prise directe avec le quotidien des Français, les collectivités locales disposent de leviers d’actions importants pour réduire l’exposition des populations, en prenant en compte notamment les inégalités. Des initiatives locales innovantes existent déjà et permettent à chacun d’évoluer dans un environnement plus favorable à sa santé. Afin de démultiplier ces initiatives, cette web-plateforme collaborative est ouverte depuis juillet 2019. Elle a pour objectif de partager les initiatives des acteurs de terrain, recenser les actions concrètes et les outils développés par les collectivités et les associations en santé environnement et massifier leur utilisation.

Groupe Santé Environnement

Les territoires, acteurs de la Santé Environnement

 Il y a une forte attente de la part des collectivités locales d’avoir un accompagnement sur la manière d’aborder les questions santé environnement

de Élisabeth Toutut-Picard, présidente du Groupe santé environnement.

Retour sur  la réunion du Groupe Santé-Environnement (GSE) du 9 juillet 2019 à Maisons-Alfort dans les locaux de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du travail  (ANSES).

Ci-contre, vidéo de l'interview de la députée Elisabeth Toutut-Picard, Présidente du GSE, qui a ouvert cette réunion particulièrement importante pour la Santé Environnementale en France.

Les enjeux de santé environnement sont souvent spécifiques aux territoires :

  • certaines régions sont touchées par la présence de radon,
  • d’autres sont concernées par l’expansion de l’ambroisie,
  • d’autres encore sont particulièrement exposées aux pesticides…

De plus, les collectivités locales ont des compétences très larges et sont en prise directe avec le quotidien des Français :

  • restauration/locaux scolaires,
  • urbanisme,
  • transports/mobilité,
  • logement social,
  • espaces verts,
  • maisons de retraite,
  • politiques sociales…

Elles disposent ainsi de leviers d’actions importants pour réduire l’exposition des populations.

L’axe 4 du Plan national santé-environnement vise à démultiplier les actions concrètes en santé environnement menées dans les territoires. C’est la raison d’être du présent site, véritable instrument de partage des initiatives locales et de mise en réseau des collectivités.