Effectuer une recherche sur le site

Production alimentaire locale biologique pour l'approvisionnement de la cuisine centrale de Canteleu

Contexte

La cuisine centrale de la commune de Canteleu prépare chaque jour près de 1200 repas pour les écoles et la résidence pour personnes âgés. Depuis plusieurs années, un travail important est mené par la restauration dans le cadre du Plan National Nutrition Santé (PNNS) pour la production de repas équilibrés et riches sur le plan nutritionnel. Cela passe par la vérification de l'équilibre nutritionnel de chaque plat, mais aussi par une vérification systématique des ingrédients composant les produits transformés achetés aux fournisseurs et des visites régulières aux producteurs afin d'assurer la traçabilité.

Un travail est aussi mené afin d'aller vers un approvisionnement le plus local possible, atteint à plus de 60% des volumes d'achats annuels pour certains produits (viandes régionales). L'approvisionnement en produits certifiés AB et locaux est aussi pratiqué, notamment pour le pain.

Cependant, avec seulement 2% des surfaces agricoles certifiées AB en Haute-Normandie, l'offre en produits biologiques et locaux est encore insuffisante et peu structurée, notamment pour les fruits et légumes.

Le lancement d'une production maraîchère locale biologique et sans pétrole à proximité de la cuisine centrale permettrait donc de pallier à ces manques :

  • suppression des possibles résidus de pesticides sur les légumes/fruits,
  • limitation des émissions de particules fines et de gaz à effet de serre durant la phase de livraison et de production de la matière première (l'énergie sera produite sur le site),
  • limitation de l'exposition aux perturbateurs endocriniens et aux résidus de pesticides d'une manière générale (non recourt aux produits phytosanitaires, limitation des emballages plastiques, pas d'impacts sur la qualité de l'eau de la commune).

Description/objectifs

Compte-tenu de ce contexte, la commune souhaite donc se lancer dans un projet de production maraîchère locale de légumes, fruits et condiments via la mise en place d'un chantier d'insertion (le taux de chômage des 15 à 64 ans s'élève à 21,4 % sur la commune). Le terrain pressenti pour lancer cette production se situe sur une parcelle agricole de la commune déjà préservée à dessein de l'urbanisation dans le PLUi.

Les objectifs du projet sont :

  • préserver des terres agricoles et productives sur la commune, tout en préservant la biodiversité de ces terres (feront l'objet d'inventaires naturalistes dans le cadre de la réalisation d'un Atlas de la Biodiversité Communale), et en maintenant une activité respectueuse de l'environnement (qualité de l'air, des sols, de l'eau) via des pratiques de l'agroécologiques à minima certifiées AB ;
  • tendre vers l'autosuffisance alimentaire pour les fruits et légumes de la restauration collective de la commune, avec l'installation de serres et le montage d'une conserverie afin de profiter de la production tout au long de l'année ;
  • permettre l'accès à tous les enfants à une alimentation saine et biologique, riche en légumes, vitamines et nutriments ;
  • proposer l’insertion des cantiliens, encadrés par un ou plusieurs professionnels, au sein d'une activité durable créatrice de valeur ajoutée sur la commune et en phase avec les enjeux actuels ;
  • sensibiliser les enfants de la commune à une alimentation saine et de saison, avec des visites possible du lieu de production, et des animations "de la fourche à l'assiette" autour de la consommation de légumes et du jardinage naturel avec une approche santé par l’alimentation.

Résultats attendus ou observés

En cours, mais dés lors, il est souhaité :

  • diminution de l'exposition aux perturbateurs endocriniens et résidus de pesticides,
  • amélioration de l'appétence des enfants pour une alimentation riche en légumes de saison.

Rattachement du projet à un plan/programme

COP21, Cit'ergie, PAT, Territoire Engagé pour la Nature, PLUi
Projet
Populations "cibles"
  • Les enfants de la commune et personnes âgées de la RPA.
  • Les personnes en réinsertion .
Dispositif d'évaluation de l'action ou projet
Non
Année de mise en oeuvre
2020
Montage
Gouvernance

Le portage du projet est pour le moment assuré par la Direction Générale Adjointe, avec un travail en parallèle du CCAS et du service d'Intendance Municipale.

Partenaires associatifs
A identifier pour le chantier d'insertion (Education et Formation, IDEFHI)
Partenaire(s) public(s)
CCAS de Canteleu
Appel à partenaires

Recherche de partenaire(s) : Recherche de retours d'expériences autour de cette démarche par d'autres communes afin de faire des visites de terrain, recherche de financeurs.

Recherche de retour d'expérience d'une autre collectivité ou d'un acteur ayant conduit une action similaire : Autres collectivités engagées dans des démarches similaires.

Recherche de partenaire(s) opérationnel(s) ou technique(s) dans l'un des champs suivants :

  • Agriculture (rurale, urbaine),
  • Alimentation,Information, pédagogique, concertation, promotion de la SE,
  • Intégrer la SE dans l'action publique (fonctionnement, transversalité), stratégie en SE,
  • Qualité des milieux (air, sols, eaux, bruit, rayonnements électromagnétiques, pollution lumineuse, ordeurs, visuelle...),
  • Populations sensibles/vulnérables,Risques émergents (perturbateurs endocriniens, nanomatériaux, vecteurs...)

Recherche de partenaire(s) financier(s) :

  • ADEME,
  • DRAAF,
  • Région Normandie,
  • Département 76,
  • MRN.

Type d'acteur souhaité :

  •  Association,
  • Autre(s) collectivité(s),
  • Organisme institutionnel,
  • Organisme technique ou scientifique
Partenaire(s) financier(s)
Région, Département