Observatoire des alternatives au plastique en restauration collective

Contexte

Les récentes évolutions réglementaires et scientifiques témoignent de risques liés à l'utilisation de conditionnements en plastique en restauration collective, à la fois sur le plan sanitaire (migration de substances de type perturbateurs endocriniens) et environnemental (mauvaise recyclabilité, microparticules...). Dans ce contexte, les pratiques des cuisines centrales qui sont de grosses consommatrices de conditionnements en plastiques jetables et dont le service touche quotidiennement des milliers d'enfants doivent évoluer. Les professionnels de ce secteur doivent monter en compétences pour mieux se saisir de enjeux de santé environnementale. Il est donc nécessaire de créer, accompagner et diffuser des connaissances pour trouver des solutions alternatives et assurer des pratiques vertueuses dans ce secteur.

Description/objectifs

Notre observatoire local des alternatives aux plastiques en restauration collective s'articule autour de différentes actions :

  • Des expérimentations pour créer de nouveaux procédés de cuisine durables et sans plastique (cuissons sous vide en bacs inox ; barquettes en cellulose...). Ces tests sont encadrés par des centres techniques afin d'assurer la réplicabilité de ces innovations.
  • La création d'un conseil scientifique local sur les thématiques de restauration collective, santé et alimentation durable. L'objectif de ce consortium interdisciplinaire formé de chercheurs est de générer des recherches sur ces thématiques qui pourront directement servir aux professionnels et les accompagner dans leur montée en compétences.

Résultats attendus ou observés

L'objectif principal de cet observatoire est la production de nouvelles connaissances, de nouveaux savoir-faire et une pratique de veille scientifique et technique pour assurer des pratiques vertueuses dans le secteur de la restauration collective. Il se décline en plusieurs sous-objectifs :

  • La fin du plastique en restauration collective ;
  • Cadrer les risques sanitaires et environnementaux liés à l'alimentation en restauration  ;
  • Créer de nouveaux précédés et de nouveaux matériaux pour remplacer le plastique
  • Créer des passerelles entre le monde scientifique et les collectivités locales pour améliorer l'action publique.

Facteurs de réussite

  • Il s'agit d'un projet qui concerne et parle au plus grand nombre
  • On constate une forte attente sociétale sur ce sujet
  • Ce sujet touche un domaine scientifique (problématiques et terrains d'étude) en pleine expansion et qui offre de nombreuses opportunités de recherche.
  • Notre méthode s'appuie sur la concertation et le partage de connaissances et d'informations.

Projet
Populations "cibles"

Les populations cibles sont les usagers du SIVU et de la restauration collective en général :

  • Il s'agit en grande majorité d'enfants des écoles qui sont les populations les plus fragiles face aux perturbateurs endocriniens.
  • Il s'agit également des adultes en âges de procréer, agents municipaux
  • Il s'agit enfin des personnes âgées.
Dispositif d'évaluation de l'action ou projet
Non
Temps de mise en oeuvre
plus de 1 an
Année de mise en oeuvre
2018
Montage
Gouvernance
  • Parties prenantes : professionnels de la restauration collective, scientifiques, élus, ingénieurs, usagers.
  • Pilotage : Directeur général du SIVU Bordeaux-Mérignac, chargée de mission.
  • Décision : élus du comité syndical
  • Instances de pilotages : réunions mensuelles, groupe projets, séminaires mensuels, concertation, etc.
Partenaires associatifs
AGORES, Cantine sans plastique
Partenaire(s) privé(s)
Bourgeat, Nutripack, Solzero...
Partenaire(s) public(s)
Université de Bordeaux, AGROTEC, CTCPA, CNRS, INSERM
Appel à partenaires

Recherche de partenaire(s) : Producteurs et starts-ups de conditionnements inox, cellulose ou bio matériaux alternatifs.

Recherche de retour d'expérience d'une autre collectivité ou d'un acteur ayant conduit une action similaire : Alimentation,Déchets,Risques émergents (perturbateurs endocriniens, nanomatériaux, vecteurs...)

Recherche de partenaire(s) opérationnel(s) ou technique(s) dans l'un des champs suivants : Producteurs et starts-ups de conditionnements inox, cellulose ou bio matériaux alternatifs.

Recherche de partenaire(s) financier(s) : Financements de tests sur de nouveaux matériaux ou nouvelles solutions de conditionnements alimentaires durables.

Type d'acteur souhaité :

- Association,Autre(s) collectivité(s),Organisme institutionnel,Organisme technique ou scientifique

Partenaire(s) financier(s)
Fondation Bordeaux Université

Caractéristiques