Réduire les pratiques de brûlage des déchets verts

Contexte

La Communauté de Communes Saône-Beaujolais (CCSB) est un Etablissement Public de Coopération Intercommunal à fiscalité propre. Suite à deux fusions de communautés (2014 et 2017) et à la création de deux communes nouvelles, depuis le 1er janvier 2019, elle est composée de 35 communes avec une population d’environ 44 000 habitants. Elle est située dans le nord du département du Rhône (69) avec des composantes semi-rurales (Belleville-en-Beaujolais : 13 000 habitants, Saint-Georges-de-Reneins : 4500 habitants) et rurales (Val de Saône, Beaujolais viticole et Haut-Beaujolais). Le territoire reste très majoritairement rural, avec des densités de populations plutôt faibles.

Dans le cadre de ses actions "Plan Climat" en faveur de l'amélioration de la qualité de l'air, la CCSB a mené un projet visant à réduire les polluants atmosphériques liés au brûlage des déchets verts.

Description/objectifs

  • Phase 1 : Étude sociologique - Pourquoi continue-t-on, à brûler alors qu'il s'agit d'une pratique interdite, polluante ayant un impact sur la santé, alors que des solutions alternatives existent ?
  • Phase 2 : Identification des freins et des leviers au changement de comportement
  • Phase 3 : Mise en place d'actions concrètes et d'une campagne de communication adaptée au vu des résultats des phases précédentes.

Résultats attendus ou observés

  • 10 entretiens qualitatifs avec des personnes affirmant brûler leurs déchets verts
  • 25 entretiens par questionnaire avec les usagers de déchetteries pour déposer des déchets verts
  • 40 personnes aux ateliers d'éco-jardinage
  • [EN COURS]
  • Nombre de personnes utilisant les broyeurs mutualisés
  • Nombre de courrier adressé à des particuliers brûlants leurs déchets verts
  • Nombre de supports de communication distribués

Facteurs de réussite

Ce projet a mobilisé des partenaires divers : une collectivité, des associations et des chercheurs.

Des solutions concrètes ont pu être proposées. La mise en œuvre concrète de certaines actions reste encore à définir.

Rattachement du projet à un plan/programme

PCAET
Partage d'expérience
Populations "cibles"

Les populations cibles du projet sont les particuliers, notamment les propriétaires de maisons individuelles avec jardin.

Les viticulteurs et agriculteurs, malgré des pratiques de brûlage, n'étaient pas la cible prioritaire du projet car ils ne sont pas régis par le même arrêté préfectoral que les particuliers et professionnels.

Dispositif d'évaluation de l'action ou projet
Oui
Temps de mise en oeuvre
plus d'un 1 an
Année de mise en oeuvre
2018
Modalités et le cas échéant, les résultats de l'évaluation de l'action
  • Nombre et profil des personnes répondant à l'enquête
  • Résultats de l'enquête et préconisations
  • Nombre d'actions mises en œuvre suite à l'étude sociologique, dont les solutions alternatives proposées
  • Nombre d'outils de communication autour du projet
Montage
Gouvernance

FNE-Rhône coordonne le projet. La CCSB est le territoire d'expérimentation du projet. Deux sociologues réalisent la phase 1 du projet pour la mise en évidence des freins et leviers. L’association Le passe-Jardins réalise la sensibilisation et la prévention des déchets.

Partenaires associatifs
FNE-Auvergne-Rhône-Alpes
Partenaire(s) privé(s)
France Nature Environnement Région Auvergne-Rhône-Alpes et Rhône, Association le Passe-Jardins
Partenaire(s) public(s)
Centre Max Weber – Laboratoire de recherche
Partenaire(s) financier(s)
ADEME

Caractéristiques

Thématique(s) concernée(s)