Effectuer une recherche sur le site

Charte pour réduire l’exposition aux PE dans les crèches municipales marseillaises

Contexte

Les enfants sont des organismes en croissance donc immatures, ils sont plus sensibles aux perturbateurs endocriniens. Il s’agit ici, d’agir sur les 1 000 premiers jours de vie de l’enfant, période qui potentialise le risque de perturbations physiologiques de cette population en devenir. Conjointement, sont venues s’ajouter deux nouvelles notions scientifiques, celle de l’ Exposome et de l’ Épigénétique. L' Exposome correspond à la totalité des expositions à des facteurs environnementaux (c'est-à-dire non génétiques) que subit un organisme humain de sa conception à sa fin de vie en passant par son développement in utero. L'épigénétique décrit les effets des contaminants environnementaux, sur l'ADN. Les progrès de la toxicologie ont permis de mettre en évidence l'effet des perturbateurs endocriniens comme dérégulateurs physiologiques de l'organisme.

M. Patrick PADOVANI, élu à la Santé publique, a pris un engagement en signant la charte : « Villes et Territoires sans Perturbateurs endocriniens », à Paris, en 2018, auprès du Réseau Environnement Santé (RES). Fortement engagée, l’élue à la petite enfance, Mme Catherine CHANTELOT, a été partie prenante de l’action.
Fort de ce dernier constat, la Ville de MARSEILLE, en acteur responsable de la prise en charge des enfants accueillis au sein de ses structures municipales, souhaite réduire les sources d’exposition aux PE. Cet engagement pourrait se co-construire dans la transversalité avec les différentes directions en charge de ces lieux d’accueil.

De plus, le Service de la Santé Publique et des Personnes Handicapées (SSPH) apporte son expertise dans le domaine sanitaire, sur l’étude portée par la Direction de l’Eau et de l’Assainissement (DEA) de la Métropole Aix Marseille Provence. Cette recherche vise l’analyse de perturbateurs endocriniens ciblés en entrée, en sortie et dans les boues de la station d’épuration marseillaise : « la Géolide » pour la construction d’un état des lieux. C’est une étude construite dans la responsabilité de toutes et tous qui a pour cible la propagation des perturbateurs endocriniens et les actions à mener pour en réduire leurs productions.

Description/objectifs

La somme des actions à engager nécessite une approche multifactorielle pour limiter la présence des perturbateurs endocriniens et notamment dans les crèches municipales. Les objectifs de cette charte municipale qui se co-construira « santé publique » et « petite enfance », poursuivront des champs aussi divers que : les pratiques de nettoyage, les produits d’hygiène corporelle, les travaux, les contenants alimentaires et ustensiles de cuisine, les mobiliers, les couches, les jouets et les produits employés lors des activités artistiques de loisirs ...

Cela pourra se faire grâce à la mobilisation de tout le personnel communal pour lequel une information de sensibilisation et une formation devra être envisagée. Si la municipalité s’engage sur ses propres espaces, elle accompagnera cet engagement par une information grand public par le biais de l’élaboration d’une plaquette dédiée et distribuée au plus grand nombre possible et notamment des familles pour un continuum « crèche/domicile ».
Cette charte impacte aussi de par ses orientations, la qualité de l’Air intérieur.

Résultats attendus ou observés

L’action a débuté par le passage en conseil municipal de juin 2019 pour un calendrier sur 5 ans.

  • Un marché pour des couches avec le moins de PE a été lancé, 2 entreprises ont concouru mais, le marché n’a pas encore été notifié (septembre 2019).
  • Un test est en cours pour un essai « microfibre et eau » dans le cadre des changements des pratiques de nettoyage. Ce qui a été fait dans des hôpitaux varois dont une réanimation, peut se faire dans une crèche où les enfants sont par définition en bonne santé.
  • Une grille d’audit quant aux contenants et ustensiles de cuisine a été montée afin de faire un bilan de l’existant qui peut différer entre la soixantaine de crèches municipales (lancement début 2020).
  • La plaquette de vulgarisation grand public a été écrite et envoyé aux services municipaux support communication pour un travail interne de maquettage. L’imprimerie municipale ensuite, gérera une commande de 10 000 documents visant les crèches, les mairies de secteur et les bureaux municipaux de proximité. Cette action est en cours d’inscription au plan de COM 2020.
  • Le diaporama de sensibilisation vers le personnel municipal travaillant en crèche est finalisé. Il faudra établir un calendrier avec la direction de la petite enfance, pour réaliser des 1/2 matinées de sensibilisation (2020/2021).
  • Une réunion s’est tenue en présence de la direction de la petite enfance, au printemps 2019, avec la direction des Marchés pour une sensibilisation aux PE. Il leur a été proposé d’interpeller la santé publique pour une co-construction des marchés visant les produits de nettoyage, les meubles, les vêtements professionnels... en mettant en avant écolabels environnementaux comme indicateurs de choix : OEKO TEX®, classe A+, NF environnement...

Facteurs de réussite

  • Un portage politique en binôme : santé publique/petite enfance.
  • Des actions multifactorielles étalées sur 5 ans avec des crèches municipales déjà engagées dans la démarche AFNOR : CERTI CRECHE.
  • L’expertise reconnue du service de la santé publique.
  • Le partage et l’échange d’expertise avec d’autres villes qui avaient déjà lancé un marché public sur les couches (Limoges), par exemple.
Partage d'expérience
Populations "cibles"

Les enfants des crèches marseillaises mais, ce qui est bon pour les enfants l’est pour le personnel municipal. Cependant, les parents et le domicile parental est visé par une action de communication au travers d’une plaquette de sensibilisation.

Dispositif d'évaluation de l'action ou projet
Oui
Temps de mise en oeuvre
de 3 à 9 mois
Année de mise en oeuvre
débutée en 2019 pour une réalisation finale dans 5 ans
Modalités et le cas échéant, les résultats de l'évaluation de l'action
  • Grille d’évaluation de la formation
  • Introduction dans l’AFNOR CERTI CRECHE comme étant le volet environnement/développement durable de la démarche
Montage
Gouvernance
  • Avec la direction des marchés publics, de la petite enfance et de la santé publique
  • COPIL et COTECH
  • Calendrier de formation
Partenaire(s) public(s)
PMI/CD13, AP-HM, ARS PACA, DREAL PACA
Autre(s) partenaire(s)
L’association Ecolo crèche au COPIL

Caractéristiques

Thématique(s) concernée(s)