Zéro phyto dans les espaces publics

pour la santé, la qualité des eaux et la biodiversité

Contexte

Face aux évolutions règlementaires interdisant progressivement les produits phytosanitaires, la commune de Plérin a fait le choix d’anticiper la réglementation de janvier 2017 relative à l’usage de ces derniers dans les lieux ouverts au public. La volonté commune des élus, des agents techniques et de la population, inquiète à la vue du port de masques par les agents des espaces verts, a favorisé une démarche graduelle de sensibilisation et d’évolution des pratiques d’entretien des espaces communaux.

Description/objectifs

Objectifs :

  • Protéger la santé des agents communaux et de la population, la qualité de l’eau, la biodiversité.
  • Informer et sensibiliser les habitants sur les risques santé et environnementaux des produits phytosanitaires et sur la réglementation.
  • Former les agents pour l’appropriation de nouvelles techniques d’entretien plus respectueuses de l’environnement et de la santé.

Démarche :

En dix ans, la commune a progressivement supprimé l’usage des pesticides dans différents espaces publics : dans les cimetières, puis dans les espaces verts et enfin sur la voirie et les terrains de sport. Les agents ont  été formés et équipés de matériels adaptés (balayeuses et désherbeuses de trottoirs, broyeur de végétaux pour le paillage…). Des actions de sensibilisation et d’accompagnement ont été initiées :

  • L’envoi d’un courrier aux habitants sur les risques des produits phytosanitaires pour l’homme et l’environnement et la réglementation sur le traitement de la végétation sur le domaine public.
  • La récupération des déchets verts par la commune.
  • La réalisation en 2012 d’un atlas de la biodiversité communale en vue de sa préservation.
  • L’organisation de manifestations printanières présentant des jardins au naturel et des alternatives comme le paillage.
  • L’accompagnement des particuliers à leur demande pour la réalisation de bandes fleuries devant leur habitation.
  • La sensibilisation au paillage, notamment par une opération communale de broyage des sapins de Noël, avec récupération du broyat par les particuliers.
  • La recherche en continue de solutions alternatives sur la commune (aménagement de places de parking avec du gazon ; utilisation de plantes couvresol, fertilisation des arbustes avec des engrais organiques…).

Résultats attendus ou observés

La démarche a été bien accueillie par la population à présent mieux sensibilisée et demandeuse d’appui pour des solutions alternatives. Des retours positifs sont également exprimés par les agents qui travaillent  dans des conditions plus favorables à leur santé. Le retour de la biodiversité et de la vie dans les sols est observé et la commune a obtenu un prix spécial «zéro phyto» en 2015.

Impacts sur la santé :

Comportements et habitudes de vie

  • Développement d’écogestes

Compétences personnelles

  • Développement des connaissances

Environnement physique

  • Amélioration de la qualité de l’air
  • Amélioration de la qualité des eaux
  • Préservation des sols
  • Développement de la biodiversité
  • Meilleure gestion des déchets verts

Cadre de vie

  • Embellissement des espaces publics extérieurs
  • Introduction de nature dans le cadre de vie
  • Développement de pratiques de jardinage municipal,respectueuses de la santé et de l’environnement

Environnement politique

  • Développement d’une politique de l’environnement et du développement durable

Facteurs de réussite

  • Disposer d’un engagement fort des élus pour développer cette démarche.
  • Communiquer et sensibiliser pour faire évoluer les pratiques des élus, des techniciens et de la population.
  • Former les agents et accompagner les habitants vers cette modification des habitudes.
  • S’enrichir des actions entreprises par les autres communes pour des pratiques plus respectueuses de la santé et de l’environnement, avec un budget contraint.
  • S’appuyer sur l’application de la législation en faveur du zéro phytosanitaire.
  • Prévoir un budget pour l’acquisition de nouveaux matériels d’entretien.
Partage d'expérience
Populations "cibles"

Population, agents communaux, entreprises d’espaces verts

Dispositif d'évaluation de l'action ou projet
Non
Année de mise en oeuvre
2000
Montage
Gouvernance

Porteur de projet : Mairie de Plérin

Partenaires associatifs
Association Vivarmor / Association locale Jardin de la biodiversité / Association de jardin partagé « Vert le jardin »
Autre(s) partenaire(s)
Structures de bassin versant