Ville de Rennes - Ambassad’Air

Captation citoyenne de données sur la qualité de l'air

Contexte

À Rennes, comme dans d'autres grandes villes françaises, la qualité de l'air est régulièrement dégradée du fait, notamment, d'une pollution de fond au dioxyde d'azote et d'épisodes de pollution aux particules. La qualité de l'air constitue une préoccupation sanitaire et environnementale majeure qui nécessite de nouveaux modes de mobilisation pour encourager des changements de comportement auxquels les nouvelles technologies de l’innovation numérique peuvent répondre.

Outre la mise en place de mesures visant à modifier la gestion du trafic, favoriser le covoiturage, les alternatives à la voiture et à engager une réflexion santé-urbanisme, il apparait nécessaire de développer de nouvelles démarches permettant de mobiliser la population sur les enjeux de la qualité de l’air en les amenant à modifier leur comportement.

Aussi, en vue de sensibiliser et impliquer les habitants, la Ville de Rennes, la Maison de la Consommation et de l'Environnement, et plusieurs partenaires locaux ont imaginé sur le territoire une démarche expérimentale de captation citoyenne de données sur la qualité de l'air : le projet Ambassad'air.

La prise de conscience des habitants et leur mobilisation sur les enjeux d’amélioration de la qualité de l’air apparaissent aujourd’hui être des leviers pertinents, pouvant en effet conduire à des modifications de comportements. Afin de mener à bien cette démarche, le projet a bénéficié du soutien technique et financier de l'ADEME dans le cadre de l'appel à projet AACT-Air.

Description/objectifs

L’objectif de l’opération Ambassad'air est de sensibiliser les habitants de Rennes aux enjeux de la qualité de l’air, par la mise en œuvre d'un ensemble d'animations leur permettant de rencontrer des experts, de mesurer la qualité de l'air par la mise à disposition de micro capteurs, de confronter leurs expériences… Concourant ainsi sur le territoire à une acculturation des citoyens sur ces sujets et à une montée en compétence pouvant faciliter le passage à l'action.

Site internet des Ambassad'Air

Résultats attendus ou observés

Ce projet a permis :

  • Une participation croissante des citoyens, des scolaires à la mesure de la qualité de l’air au sein de la ville de Rennes (et aujourd’hui une attente de citoyens pour étendre l’opération à l’échelle de Rennes Métropole),
  • Un renforcement du traitement du sujet de la qualité de l’air dans les médias locaux et dans les préoccupations des Rennais (propositions au budget participatif, 770 followers au twitter @Ambassad_Air)
  • L’expression d’attentes pour améliorer la qualité de l’air,
  • Une appropriation / valorisation des données citoyennes, qui a été réalisée par les citoyens : https://grafana.kabano.net
  • Une mise en synergie et en dialogue :
    • Locale : entre les scientifiques, les acteurs de terrain (associations, maisons de quartiers, makers) et les habitants sur Rennes
    • Globale : mise en relation de l’opération avec Mobicit’Air / Atmo AuRA, avec des FABLAB en France et en Europe, avec d’autres collectivités ou associations intéressées par la mesure citoyenne de la qualité de l’air

Facteurs de réussite

  • Portage politique et engagement des services (Santé Environnement, communication, numérique)
  • Soutien financier de l’ADEME
  • Ecosystème associatif / scientifique présent sur Rennes et ouvert / pro-actif dans le projet
  • Co-portage de l’action avec le milieu associatif
  • Documentation de l’opération, dans l’esprit de l’internet citoyen (open source, open data, wiki), qui a permis de créer des passerelles (à l’étranger, avec d’autres initiatives proches) via un wiki

Rattachement du projet à un plan/programme

PPA de l'agglomération rennaise, Plan et Contrat local de Santé de Rennes, PRSE 3 de Bretagne.
Partage d'expérience
Populations "cibles"
  • Tout public, avec une action renforcée sur les quartiers prioritaires (politique de la ville)
  • Scolaires (collège : fait, écoles primaires : en cours)
  • Bénévoles associatifs et makers
Dispositif d'évaluation de l'action ou projet
Oui
Temps de mise en oeuvre
de 6 mois à 1 an
Année de mise en oeuvre
2016
Modalités et le cas échéant, les résultats de l'évaluation de l'action

Évaluation sur les premières années par l’École des Hautes Etudes en Santé Publique de Rennes, via des questionnaires d’entretiens avec les volontaires et un suivi régulier de l’opération (aux animations, Comités techniques).

Montage
Gouvernance

Comité de pilotage (élus et services de la Ville, et l’association Mce), comité technique (services de la Ville, association Mce, AirBreizh, EHESP, associations et maisons de quartiers).

Partenaires associatifs
Associations de mobilité
Partenaire(s) public(s)
Collège Emile Zola
Autre(s) partenaire(s)
FABLAB de Stuttgart (capteur fixe Luftdaten), ONG Habitat Map – New York (pour l’achat des micro-capteurs), partenaires associatifs : Associations environnementales, Maison Consommation Environnement, AirBreizh...
Partenaire(s) financier(s)
ADEME (appel à projet Aact-Air en 2017-2018)

Caractéristiques

Thématiques