Sensibiliser les populations vulnérables* à l’exposition aux polluants environnementaux

* femmes enceintes, jeunes enfants…

Contexte

La population albertivillarienne est peu informée sur les polluants environnementaux et les risques sanitaires liés à l’utilisation de certains produits (parfums d’intérieurs, produits d’entretien, certains jouets pour enfants, certains ustensiles de cuisine...). Cette population est pourtant  particulièrement concernée par cette problématique. Il s’agit d’une population très vulnérable, sur le plan démographique et social. Aubervilliers compte, en effet, de nombreuses familles avec enfants. D’après les données de l’Observatoire de la Société Locale, en 2014 à Aubervilliers, 66% des ménages sont des ménages avec enfants. Parmi eux, on note une forte proportion (27%) de familles nombreuses (3 enfants ou plus). Sur le plan social, il existe une précarité majeure avec un taux de pauvreté record, parmi les plus élevés de France (44% en 2014).

Aubervilliers se caractérise par une pollution environnementale importante (pollution de l’air extérieur, pollution des sols, pollution sonore) : l’identification des points noirs environnementaux réalisée dans le cadre du PRSE2 le montre clairement. Mais la population albertivillarienne est également exposée à une forte pollution de l’air intérieur, notamment liée à un parc de logements précaires et son lot de problématiques (humidité, insalubrité, sur occupation) qui impactent de façon négative sur l’air intérieur.

Par conséquent, du fait de la prégnance de cette problématique, il semble capital d’intervenir auprès de cette population, même si sa précarité sociale l’empêche probablement d’exprimer clairement ces besoins.

Description/objectifs

  • Sous action 1 : Conception d’outils d’information adaptés destinés à sensibiliser les populations vulnérables à l’exposition aux perturbateurs endocriniens
  • Sous action 2 : Proposition de solutions alternatives et favoriser les bonnes pratiques pour limiter l’usage des produits contenant des perturbateurs endocriniens (produits d’hygiène de base pour jeune enfant , les cosmétiques , produits et contenants alimentaires….)
  • Sous action  3 : Élaboration d’outils d’information adaptés destinés à sensibiliser les populations vulnérables sur les certains polluants spécifiques présents dans les milieux de vie habitat  (produits d’entretien, parfums d’intérieurs, jouets pour enfants, ustensiles de cuisine…)
  • Sous action 4 : Proposition de solutions alternatives ainsi que des bonnes pratiques pour limiter l’exposition des personnes vulnérables aux polluants présents dans les milieux de vie habitat (produits d’entretien, parfums d’intérieurs,  jouets pour enfants, ustensiles de cuisine…)

Les actions de prévention sont de plusieurs ordres :

  • visites à domicile,
  • animation d’ateliers groupés de sensibilisation,
  • organisation de campagnes d’information dans certaines structures sur les polluants environnementaux présents dans les milieux de vie et/ou en lien avec certaines pratiques et usages prolongés de produits de la vie courante.

Certaines de ces actions de sensibilisation sont menées en partenariat avec le Programme Petite Enfance (promotion du bien-être du jeune enfant de 0 à 3 ans) de la direction de la santé. D’autres, comme les ateliers groupés de sensibilisation ou d’initiation aux usages de produits moins polluants sont organisés en transversalité, avec les actions des structures de santé « Fabrique de Santé », CMS, et dans d’autres structures de la ville, en fonction des besoins (centres de loisirs, écoles, crèches...) 

Les conseils, les recommandations et les bonnes pratiques portent généralement  sur les produits utilisés dans la vie courante et sur les polluants environnementaux présents dans les milieux de vie comme l’habitat lors d’ateliers d’animations groupés organisés à cet effet dans les structures de la ville, et de visites programmées au domicile des personnes vulnérables :

  • décryptage de la composition de certains produits de la vie courante,
  • proposition de solutions alternatives sur l’usage de produits de la vie courante moins polluants,
  • diffusion des bonnes pratiques et gestes de prévention pour limiter la surexposition des personnes vulnérables aux polluants présents dans les milieux de vie comme l’habitat et sur certains usages de produits de la vie courante contenant des perturbateurs endocriniens.

Résultats attendus ou observés

Au total et pour l’année 2019:

  • 400 brochures diffusées aux personnes cibles,
  • 200 personnes vulnérables ont bénéficié d’une action de sensibilisation lors d’un atelier collectif ou d’une visite à domicile et
  • 40 professionnels ont également bénéficié d’une séance d’information sur les polluants environnementaux en lien avec les milieux de vie des enfants.

Elaboration d’outils de communication :

  • Réalisation de premiers documents synthétiques en plusieurs langues (arabe et mandarin ) pour toucher un public cible bien particulier (qui a des difficultés au niveau de la maitrise de la langue)… La ville s’est inspirée d’une fiche conseil réalisée dans le cadre projet Fees avec des messages de base sur les risques d’exposition polluants environnementaux pour les femmes enceintes et jeunes enfants.

Actions opérationnelles individuelles et en contact des familles  (décembre 2018 à décembre 2019) :

  • Diffusion de 180 flyers de sensibilisation sur l'exposition aux polluants et perturbateurs endocriniens (air intérieur, produits d'hygiène et cosmétiques, alimentation) ont été diffusés aux femmes enceintes et parents jeunes enfants dans le cadre de visites à domicile réalisées par le service promotion à la santé,
  • Une vingtaine d’entretiens individuels sur les polluants environnementaux (air intérieur et perturbateurs) ont eu lieu avec des parents de jeunes enfants lors de visites à domicile réalisées par le service santé environnement dans le cadre de son programme qualité de l’air intérieur (près de 80 personnes vulnérables ont bénéficié d’une action de sensibilisation sur les risques et les bonnes pratiques).

Ateliers collectifs et de campagnes de prévention :

  • Le 27 février 1019, un atelier en plein air a été proposé aux publics cibles parents jeunes enfants sur les polluants : 20 personnes ont participé à des échanges autour d'un quiz sur les polluants chimiques et endocriniens présents dans leur logement ou en lien avec leur alimentation et hygiène de vie,
  • Le 13 mars 2019, un atelier en petit groupe sur les polluants (air intérieur) a eu lieu en partenariat avec l’atelier du souffle et le service hygiène. 9 personnes dont parents jeunes enfants sont venues échanger sur les principales sources de pollution et sur les gestes de prévention pour s’en prémunir contre les risques d’exposition. Cet atelier était aussi, une occasion pour projeter une vidéo ludique sur le sujet et de aussi communiquer des informations sur la fabrication de produits ménagers naturels (moins polluants, peu couteux et faciles à réaliser),
  • Le 25 avril 2018, un atelier en plein air a été organisé  aux publics cibles notamment aux parents jeunes enfants sur les polluants environnementaux (10 personnes ont participé à des échanges autour d'un quiz  sur les polluants chimiques et endocriniens présents dans leur logement ou en lien avec leur alimentation et hygiène de vie,
  • Le 21 mai 2019, organisation d’un atelier petit groupe à maison Berty Albrecht (10 personnes, parents jeunes enfants, femmes enceintes) sur les polluants environnementaux  et endocriniens avec animation interactif avec les participants sur la  fabrication d’un produit ménager Multi usages (pas cher, sans polluants et facile à réaliser),
  • Le 3 octobre 2019, lors du forum santé, un atelier en plein air a été organisé aux avec des publics cibles notamment aux parents jeunes enfants sur les polluants environnementaux (25 personnes ont participé à des échanges autour d'un quiz  sur les polluants chimiques et endocriniens présents dans leur logement ou en lien avec leur alimentation et hygiène de vie),
  • Le 24 octobre 2019 échanges avec une dizaine de professionnels : service vie des quartiers, association Pierre du cerf, service santé éducation en contact avec des publics cibles sur la faisabilité d’actions collectives,
  • Un atelier de sensibilisation (formation) destination des professionnels des centres de loisirs en partenariat avec une association a été réalisé le 14 novembre (15 participants sur la thématique qualité de l’air intérieur : projection vidéos, quiz de compréhension, questionnaire d’évaluation, etc.).

Facteurs de réussite

  • Adaptation de brochures existantes avec traduction en plusieurs langues (arabe et mandarin) afin d’informer également les habitants ne maîtrisant par la langue française,
  • Acquisition de nombreux goodies avec messages de prévention afin de les diffuser aux publics cibles lors des ateliers et campagnes de prévention,
  • Réalisation de nombreuses campagnes de communication et d’information tout au long de l’année afin d’informer les habitants sur cette action et d’augmenter le nombre de personnes bénéficiaires des bonnes pratiques.

Rattachement du projet à un plan/programme

PRSE 3 Ile de France et contrat local de santé ville
Partage d'expérience
Populations "cibles"

Toutes les populations sont concernées mais une attention particulière est portée sur les femmes enceintes, allaitantes ou mamans de jeunes enfants.

Dispositif d'évaluation de l'action ou projet
Oui
Temps de mise en oeuvre
de 3 à 6 mois
Année de mise en oeuvre
2016
Modalités et le cas échéant, les résultats de l'évaluation de l'action

Pour évaluer l’efficacité du projet, un questionnaire est à l’étude pour mesurer le niveau de compréhension des personnes cibles à la fin de chacun des ateliers pour ainsi organisées les années avenirs.

De même un second questionnaire est élaboré pour évaluer spécifiquement les professionnels de la petite enfance à qui seront proposés des séances de formation pour qu’ils soient des véritables relais auprès des publics cibles notamment des jeunes enfants et des parents.

Montage
Gouvernance

Action conçue et pilotée par le service municipal santé environnement avec une aide financière de l’ARS dans le cadre de l’appel à projets PRSE3 de 2019.

Partenaire(s) public(s)
Services de la ville : centres de loisirs, petite enfance...
Partenaire(s) financier(s)
ARS Ile de France