Entretien au naturel des bâtiments publics

Contexte

Un agent d’entretien d’une crèche a signalé à la cellule hygiène-sécurité et au service prévention des déchets de pays d’Iroise Communauté, le risque des produits d’entretien pour la santé des agents et des enfants.  En effet, les agents utilisaient du matériel de protection tout en laissant les enfants en contact avec les surfaces nettoyées. Ce signalement a permis le lancement d’une démarche de prévention des risques au travail et de la santé des usagers des bâtiments communaux et communautaires.

Description/objectifs

Objectifs :

  • Réduire les risques chimiques pour la santé des agents d’entretien et le public de bâtiments communaux.
  • Limiter les rejets nocifs issus des produits d’entretien dans l’environnement.
  • Réduire la production de déchets.
  • Proposer une alternative aux produits chimiques conventionnels pour l’entretien des bâtiments, avec des produits naturels.

Démarche :

Le projet a été introduit en 2015 par une formation à l’approche environnementale et risques chimiques auprès d’une quinzaine d’agents d’entretien de la communauté de communes. Afin d’élargir la démarche et d’intégrer la question de la santé du public, d’autres actions ont suivi :

  • La réalisation de prélèvements de surface avec le laboratoire d’analyses départemental sur l’efficacité bactéricide des produits réalisés et sur leur conservation.
  • La poursuite de la formation des agents et des élus sur les risques des produits ménagers conventionnels et les alternatives naturelles.
  • L’écriture d’un protocole pour l’élaboration de produits d’entretien naturels à usage des agents.
  • La création de fiches de données de sécurité et d’étiquettes pour les produits d’entretien naturels fabriqués, et leur transmission au centre antipoison.
  • La réalisation de quinze ateliers grand public par an (parents, assistants maternels, habitants…).
  • La communication sur la démarche pour sa valorisation auprès du grand public.

Résultats attendus ou observés

Grâce à la formation de 170 agents d’entretien du territoire, une évolution des pratiques est observée. Ces derniers ont testé l’efficacité des produits naturels et en sont satisfaits. Deux communes ont estimé près de 30 % de diminution des coûts liés aux produits d’entretien. Certains habitants ont aussi changé leurs habitudes d’entretien. Avec l’appui financier de l’Agence régionale de santé, une étude sur la qualité de l’air  intérieur a été réalisée dans un restaurant scolaire. Celle-ci souligne la réduction des risques d’exposition aux substances irritantes des agents d’entretien, avec l’usage des produits naturels.

Impacts sur la santé :

Comportements et habitudes de vie

  • Développement d’écogestes

Compétences personnelles

  • Acquisition de nouvelles connaissances
  • Mise en oeuvre de nouvelles compétences
  • Partage de savoir-faire

Environnement physique

  • Amélioration de la qualité de l’air intérieur
  • Réduction des déchets nocifs dans l’environnement

Environnement politique

  • Politique de prévention des risques au travail

Environnement socio-economique

  • Réduction des coûts pour la collectivité

Facteurs de réussite

  • Associer les services santé, environnement, technique et le comité social et économique des collectivités.
  • Diagnostiquer les risques toxiques sur les postes de ménage dans les communes.
  • Prévoir un budget pour accompagner la démarche globale.
  • Sensibiliser les élus, les agents et la population et les inviter à témoigner auprès de leurs pairs.
  • Former les agents d’entretien aux techniques « naturelles », en les invitant à tester ces produits et valoriser leur investissement.
  • Établir un protocole d’élaboration des produits naturels d’entretien.
  • Maintenir l’usage des produits d’entretien « classiques » lorsque la réglementation ou la sécurité l’imposent.
Partage d'expérience
Populations "cibles"

Élus, agents d’entretien, enfants, grand public

Dispositif d'évaluation de l'action ou projet
Non
Année de mise en oeuvre
2014
Montage
Gouvernance

Porteur de projet : Pays d'Iroise Communauté

Partenaire(s) public(s)
Agence régionale de santé / Communes de pays d’Iroise Communauté / LABOCEA – Laboratoire départemental d’analyses du Finistère