Construction d'une passerelle piétonne favorisant la mobilité douce

Contexte

Le projet de la commune d’Ajain consiste à réaliser une passerelle piétonne franchissant la RCEA (RN 145), au niveau de son centre- bourg puisque notre commune est la seule en Creuse à être ainsi coupée par une voie rapide en deux fois deux voies.

Depuis plus de 20 ans maintenant les élus communaux d’Ajain et l’ensemble des représentants de l’agglomération du Grand Guéret ont revendiqué un tel franchissement piéton de la RCEA au niveau du bourg d’Ajain permettant de favoriser les transports doux et un développement urbain cohérent. L’amélioration de la desserte de la RCEA a été rappelée dans le contrat de plan Etat – Région Limousin 2015-2020 comme constituant la priorité dans le domaine routier du volet « mobilité multimodale » du CPER de l’ex région Limousin. Nul doute que remédier à la coupure opérée par cette route sur notre commune favorisera plus globalement un développement urbain durable et prometteur.

Description/objectifs

D’après l’INSEE , la population d’Ajain présente des caractéristiques de mobilité assez spécifiques pour le département rural qu’est la Creuse. En effet, les 3/4 de la population active de la commune exercent une activité professionnelle hors du territoire communal. Située en dehors de l’aire urbaine de Guéret et à l’extrémité Est de la Communauté d’Agglomération du Grand Guéret, notre commune a été positionnée comme « pôle de proximité » dans le Schéma de Cohérence Territoriale de notre EPCI. Cette grande mobilité essentiellement routière impose de valoriser le comportement piéton dans l’avenir pour les déplacements de courte distance à vocation commerciale, scolaire, associative. Une passerelle y aiderait grandement en redonnant au centre-bourg sa cohérence et son devenir. Les enfants qui résident au lotissement du stade pourraient se rendre à l’école et rentrer à pieds. Leurs parents pourraient les accompagner sans utiliser la voiture et créer des difficultés de stationnement devant l’école. Les déplacements doux sont donc bien préférables au transport en voiture ou en bus. La structure en emplois de la commune est aussi marquée par la présence de deux employeurs publics : le laboratoire départemental d'analyses vétérinaires, l'EHPAD le plus important du département avec près de 200 lits. Tout cela concoure à créer des mobilités douces potentielles encore inexploitées.

Résultats attendus ou observés

  • revitalisation du centre-bourg au plan économique et associatif
  • transformation des transports scolaires routiers à la commune en transports piétons
  • favoriser le lien santé / inclusion des populations empêchées (déplacements courts des résidents d'EHPAD)

Facteurs de réussite

  • ancienneté de la demande par tous les élus communaux depuis près de 30 ans
  • partage de l'objectif par les élus du territoire intercommunal

Rattachement du projet à un plan/programme

SCOT 2008 du Grand Guéret et Contrat de Dynamisation et de Cohésion avec Région Nouvelle Aquitaine
Projet
Populations "cibles"
  • enfants et jeunes adolescents, public scolaire
  • personnes âgées et résidentes en EHPAD
Dispositif d'évaluation de l'action ou projet
Non
Temps de mise en oeuvre
Plus de 1 an
Année de mise en oeuvre
2019
Montage
Gouvernance

La commune d'Ajain est le porteur du projet mais celui-ci est inscrit au SCOT de l'intercommunalité et au Contrat de dynamisation territoriale de la même intercommunalité (Grand Guéret).

Partenaire(s) privé(s)
Cabinet d'études Vrd'eau-Arcade ingénierie, maître d'oeuvre, Entreprise SEGEC (ACCMA), titulaire du marché
Partenaire(s) public(s)
Communauté d'agglomération Grand Guéret, contrat de dynamisation territoriale 2019
Autre(s) partenaire(s)
SCOT 2008 du Grand Guéret
Appel à partenaires

Recherche de retour d'expérience d'une autre collectivité ou d'un acteur ayant conduit une action similaire : La commune d'Ajain souhaiterait pouvoir développer une réflexion et évaluation sérieuse sur la mobilité dite douce, notamment piétonne. Quel impact en termes de santé publique, notamment sur les publics fragiles (personnes âgées), en lien avec la question du développement économique et de l'accès (facilité) aux services et équipements publics (sports, loisirs ...). Quelle évolution de la signalisation ou du mobilier urbain, etc. ?

Recherche de partenaire(s) opérationnel(s) ou technique(s) dans l'un des champs suivants : Aménagement, urbanisme, transport/mobilités ; Enquête de mobilité (substitution voiture-bus / accès piéton), évaluation des modes d'accès aux services.

Type d'acteur souhaité : Organisme technique ou scientifique : Laboratoire de recherche en géographie humaine par exemple.

Partenaire(s) financier(s)
Etat - DETR et Région - Union Européennes (FEDER)

Caractéristiques

Thématiques