Effectuer une recherche sur le site

Bionettoyage à vapeur dans les établissements d'enseignement secondaire

Contexte

La Région Nouvelle Aquitaine consacre 72 millions d’euros à l’éducation et à la jeunesse. Ainsi, les 296 lycées publics et 164 lycées privés sont l’univers quotidien de près de 200 000 jeunes. Ainsi la Région s’attache à les rendre toujours plus attrayants, en améliorant leurs aménagements et leurs équipements, de façon à créer un environnement toujours plus propice à la formation et à la vie lycéenne.

La Région Nouvelle Aquitaine a donc en charge la construction, l’entretien, l’équipement et le fonctionnement des lycées publics, y compris maritimes et agricoles, de même que les Établissements Régionaux d’Enseignement Adapté.

Dans les établissements d'enseignement secondaire, les adjoints techniques territoriaux et adjoints techniques des établissements d’enseignement réalisent des travaux de nettoyage, d’entretien et de remise en ordre des surfaces, locaux et équipements. Ils sont chargés de l’entretien courant des matériels et machines utilisés, mais également des procédés de désinfection des locaux (restauration et autre surface de service général comme les externats) et du matériel selon la réglementation d’hygiène et de sécurité. Ils contrôlent également l’approvisionnement en matériel et produits, et doivent aussi assurer la sécurité des usagers des locaux (balisage des zones glissantes…).

Description/objectifs

L’équipement de 41 établissements d'enseignement secondaire avec 75 machines à nettoyage à vapeur sèche a été choisis pour plusieurs raisons :

Efficacité : détergence

  • La vapeur à haute température (150° C) et sous pression (5 bars) fournit une puissance de nettoyage à toute épreuve.
  • La vapeur, exempte de tous minéraux et sans conductivité électrique, neutralise les charges électrostatiques des poussières. La vapeur agit comme un gaz chaud dont la chaleur fait fondre les graisses et supprime toutes les particules de saleté.
  • La vapeur agit dans les endroits difficiles d’accès et élimine les salissures. Le nettoyage est plus facile, plus efficace et plus durable.
  • La vapeur élimine le biofilm bactérien et permet ainsi une excellente rénovation des surfaces.

Les tissus microfibres fixés aux accessoires permettent une parfaite élimination des salissures. Il est également possible d’utiliser un appareil muni d’un aspirateur pour assurer cette élimination.

 Efficacité : désinfection

  • La température de la vapeur garantit une efficacité biocide puissante et les excellents résultats de désinfection sont conformes aux normes européennes NF EN 14561 : 2007, NF EN 15562 : 2006, NF EN 14563 : 2004 et à la norme  NF T72- 281

Simplicité et rapidité

  • La vapeur assure la détergence et la désinfection des surfaces en un seul passage. Cette combinaison assure gain de temps et simplicité des opérations de bionettoyage.
  • Le bionettoyage vapeur permet également de réduire la fréquence de certaines opérations du fait du moindre encrassement des surfaces obtenu grâce à la vapeur.
  • Le bionettoyage vapeur réduit la pénibilité des opérations pour le personnel ; il valorise mieux les tâches de bionettoyage et motive davantage le personnel concerné.

Economie

  • L’absence d’utilisation de produits chimiques détergents et désinfectants génère des économies importantes sur les coûts d’entretien. De plus, le bionettoyage vapeur ne consomme que très peu d’eau.

100% écologique

  • Le bionettoyage vapeur contribue aux objectifs de développement durable : aucun produit chimique, consommation d’eau très réduite, aucun rejet polluant. C’est une méthode respectueuse de l’environnement et de la préservation de la santé du personnel travaillant avec cette technique.

Résultats attendus ou observés

Nettoyage très satisfaisant et personnel heureux d'utiliser ce matériel performant

Facteurs de réussite

Motivation du personnel formé à utiliser ce matériel performant

Locaux très propres

Projet
Populations "cibles"

Agents d’entretien, lycéens, enseignants, équipe dirigeante des établissements d'enseignement secondaire.

Dispositif d'évaluation de l'action ou projet
Non
Temps de mise en oeuvre
de 6 mois à 1 an
Montage
Gouvernance

Après une présentation du produit, la direction de l'éducation a trouvé que ce matériel serait intéressant à proposer aux agents en charge de l'entretien des établissements d'enseignements secondaires. Un premier achat a été réalisé et suite à son efficacité, d'autres achats ont suivi.

Il reste 255 établissements à équiper et 467 machines à acheter soit un cout approximatif proche des 2 millions d euros

ll faut 3 demi journées de formations pour que les agents apprivoisent la machine.

255 établissements* 400€  *3 demi-journées = 306 000 € cout de formation

Partenaire(s) public(s)
Marchés publics
Appel à partenaires

Recherche de partenaire(s) opérationnel(s) ou technique(s) dans l'un des champs suivants : Intégrer la SE dans l'action publique (fonctionnement, transversalité), stratégie en SE

Recherche de partenaire(s) financier(s) : Recherche de partenaires financiers pour financer l'équipement des 255 établissements d'enseignement secondaire de Nouvelle Aquitaine.

Type d'acteur souhaité : Organisme institutionnel